inscription FSJES Kenitra master 2019-2020

inscription FSJES Kenitra master 2019-2020 Université Ibn Tofail et Préinscription a Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales.
التسجيل في الماستر بجامعة ابن طفيل كلية العلوم الاقتصادية والاجتماعية القنيطرة (FSJES)

inscription FSJES Kenitra master 2019-2020

Conduite des projets industriels

DOMAINE : Economie, Commerce et Gestion

OBJECTIFS : Ce Master s’adresse aux étudiants voulant poursuivre une formation dans le domaine du management des projets à caractère industriel. Il permet de :
-Former des diplômés aptes à contribuer efficacement à l’optimisation et au développement des activités industrielles (automobile, électronique, textile, æraunotique) ;
-Développer des compétences pour mieux comprendre les enjeux et les comportements qui sous tendent la pratique de la délocalisation industrielle ;
-Renforcer les compétences dans la conduite des affaires ;
-Développer la capacité d’initiative et de négociation.

DURÉE DE LA FORMATION :2 ans

CONDITIONS D’ADMISSION : 1.1. Conditions d’accès :
-Licence en Sciences Economiques et Gestion ou diplômes équivalents ;
-Avoir deux mentions au minimum.
1.2. pré requis pédagogiques:
Avoir de bonnes notes dans les modules fondamentaux de la licence liés à ce Master.
1.3. Procédures de sélection :
-Etude du dossier: (Expliciter les critères de sélection : mentions, nombre d’années d’études, notes des matières principales, etc…..), Une commission d’admissibilité examine les dossiers de candidatures et sélectionne les candidats pour un entretien oral.
-Entretien : Entretien oral

Finance et comptabilité

DOMAINE : Economie, Commerce et Gestion

OBJECTIFS : A l’heure où les contraintes de l’environnement se multiplient (pression des marchés, mondialisation IFSde la concurrence, rôle des consommateurs et des « parties prenantes », conditions mises au développement durable, IFRS, exigences nouvelles à l’égard du contrôle interne…), le chef d’entreprise doit détecter les opportunités, élaborer une stratégie, mesurer et piloter les risques, s’assurer de la mise en oeuvre des décisions adoptées, corriger les dérives de la réalité par rapport aux prévisions. Cette formation vice à former des cadres de haut niveau dans les domaines de la finance et de la comptabilité. Des diplômés aptes à contribuer efficacement à l’optimisation et au développement des activités de l’entreprise par la maîtrise des enjeux et des comportements que sous tendent les politiques et décisions financières.

DURÉE DE LA FORMATION :2 ans

CONDITIONS D’ADMISSION : -Licence en SEG ou un diplôme équivalent
-Sélection sur dossier (au moins deux mentions) plus Entretien oral

Management de projet et de platformes off-shoring

DOMAINE : Economie, Commerce et Gestion

OBJECTIFS : Ce Master s’adresse aux étudiants voulant poursuivre une formation dans le domaine du management des projets de services. Il permet de :
-Former des diplômés aptes à contribuer efficacement à l’optimisation et au développement des activités industrielles (automobile, électronique, textile, æraunotique) ;
-Développer des compétences pour mieux comprendre les enjeux et les comportements qui sous tendent la pratique de la délocalisation industrielle ;
-Renforcer les compétences dans la conduite des affaires ;
-Développer la capacité d’initiative et de négociation.

DURÉE DE LA FORMATION :2 ans

CONDITIONS D’ADMISSION : 1.1. Conditions d’accès:
-Licence en Sciences Economiques et Gestion ou diplômes équivalents ;
-Avoir deux mentions au minimum.
1.2. pré requis pédagogiques:
Avoir de notes supérieures à 12 /20 dans les modules majeurs Mark- techniques de l’entreprise- stratégie- economie international
1.3. Procédures de sélection :
-Etude du dossier: (Expliciter les critères de sélection : mentions, nombre d’années d’études, notes des matières principales, etc…..) Une commission d’admissibilité examine les dossiers de candidatures et sélectionne les candidats pour un entretien oral.
-Entretien : Entretien oral

Management, Audit et Contrôle

DOMAINE : Contrôle et Audit

OBJECTIFS : A l’heure où les contraintes de l’environnement se multiplient (pression des marchés, mondialisation de la concurrence, rôle des consommateurs et des « parties prenantes », conditions mises au développement durable, IFRS, exigences nouvelles à l’égard du contrôle interne…), le chef d’entreprise doit détecter les opportunités, élaborer une stratégie, mesurer et piloter les risques, s’assurer de la mise en oeuvre des décisions adoptées, corriger les dérives de la réalité par rapport aux prévisions. Pour l’aider, il dispose d’un analyste de référence et d’un organisateur du management : le contrôleur de gestion.
Les fonctions d’auditeurs ou de contrôleur de gestion ne sont plus cantonnées au suivi budgétaire et au reporting qui faisaient d’elles un prolongement des comptabilités générale et analytique. Le contrôle de gestion est une fonction du management, une composante majeure du contrôle global pour le meilleur gouvernement stratégique et opérationnel de l’entreprise. Le contrôleur de gestion, souvent rattaché à la Direction Générale, est aujourd’hui associé à la démarche stratégique par les informations riches et variées qu’il fournit et les inflexions qu’il constate. Il intervient dans le cycle du management, pour articuler le modèle économique de l’entreprise, sa stratégie et l’action quotidienne de chacun.
Les évolutions du contrôle de gestion sont loin d’être terminées tant du point de vue contenu que des approches qu’il privilégie. La communication financière découvre l’intérêt des informations non financières fournies par le contrôle de gestion, mais elle exige aussi des informations qui ne correspondent pas toujours à des processus mis en interne sous contrôle (développement durable, valorisation des actifs incorporels et immatériels).
Le contrôle de gestion, de ce fait, devient un véritable système d’information qui est au service de tous les gestionnaires quelque soit leur domaine d’intervention. En clair, le contrôle de gestion est une fonction incontournable pour un management performant. La notion de risque est plus que jamais à l’ordre du jour, et l’on découvre que le risque management et le contrôle de gestion partagent des approches étrangement similaires par bien des points.
Le contrôle de gestion apporte des réponses précises aux principales questions que se posent aussi bien les gestionnaires que les parties prenantes externes de l’entreprise. On se demande en premier lieu sur la mesure des performances et les facteurs explicatifs de l’excellence individuelle, collective et organisationnelle. Deux notions centrales se déclinent directement et qui transcendent le concept de performance et sa gestion. Il s’agit indubitablement de la valeur créée par les différentes ressources mobilisées par l’entreprise et les coûts y afférents.
Le contrôle de gestion permet de clarifier la contribution des individus et des groupes d’individus à la création des valeurs ajoutées principale richesse de tous les partenaires internes et externes. Par ailleurs, le contrôle de gestion favorise une meilleure détermination des coûts des différentes activités entreprises par l’entreprise ainsi qu’une analyse approfondie et de sa structure et de ses origines. A ce titre, le contrôle de gestion s’oriente vers l’avenir pour une meilleure préparation de l’entreprise à l’amélioration de sa position concurrentielle, sa capacité compétitive et une mobilisation efficace des ressources notamment humaines.

DURÉE DE LA FORMATION : 2 ans

SECTEURS DE RECRUTEMENT :

Le Master Management, Audit et Contrôle prépare aux métiers suivants :
-Contrôleur de gestion d’une entreprise ou un groupe
-Direction administrative et financière
-Responsable planification stratégique ou opérationnelle
-Responsable comptabilité anal
CONDITIONS D’ADMISSION : -Licence en SEG ou un diplôme équivalent
-Sélection sur dossier (au moins deux mentions) plus entretien oral